• 1-5-1 - Le pays

     

    (source : Haïti Chérie)

    CARTE D’IDENTITE

    Superficie : 27 850 km2 (1/20 de la France)

    Population: environ 8 millions d'habitants. 95% noirs - 4 % de mulâtres - 1% autres

    Densité : 234 hab/Km2

    Population rurale : 65 à 70 %

    Pays montagneux : 2/3 du territoire

    Climat tropical

    Langues : Créole 100 % (tous les Haitiens parlent créole) 10 à 15 % parlent aussi le français.

    Monnaie: Gourde 40 gourdes = 1 dollars US (2010)

    PIB 226 USD

    Analphabétisme : 55 %

    Mortalité infantile : 87/1000

    Espérance de vie : Homme 52,8 femme 56,1

    *******

    1 médecin pour 7143 habitants

    Taux de chômage dans les villes 70%

    Exportations : 73 millions de dollars (1994)

    Importations : 292 millions de dollars (1994)

    Dette extérieure : 1048 millions de dollars (2000, PNUD)

    Service de la dette par rapport aux exportations : 45 %

    Inflation : 20.6 % (1997)

    Taux de croissance : - 5%

     

    Informations Utiles Avant de partir

    Les documents: Tous les visiteurs ont besoin de passeports exceptés les Américains et Canadiens qui ont besoin seulement de preuve de citoyenneté. Des visas ne sont pas nécessaires pour les citoyens des USA, du Canada, EU et pays Caricom, Argentine, Autriche, Finlande, Israël, Liechtenstein, Mexique, Monaco, Norvège, la Corée du Sud, la Suède et la Suisse.

    Tous les visiteurs, sauf passagers de bateau de croisière, doivent compléter une carte d'embarcation/débarquement pour l'avion; sa validité est de 90 jours, et peut être étendu. Il n'est plus nécessaire d'avoir un laissez-passer avant de visiter l'intérieur, mais vous devez avoir quelque forme d'identification pour satisfaire les nombreux contrôles de la police.

    Il peut aussi être sage d'obtenir une lettre du Bureau du Tourisme qui confirme que vous êtes un touriste.


    Douanes:
    L'inspection des bagages est consciencieuse et les lois sur la drogue en application sont strictes.

    Il n'y a aucune restriction sur la monnaie étrangère.
    Vous pouvez rentrer un quart de gallon d'alcools, et 200 cigarettes ou 50 cigares. Il y a pas les limitations de l'exportation.


    Climat:
    Le climat est généralement très chaud mais la fraîcheur intérieure et les vents du rivage, le matin et le soir
    aident à supporter la chaleur.
    Les températures des régions côtières varient entre 20° et 35°C, légèrement plus chaudes,
    en avril-septembre. Les mois les plus secs sont de décembre en mars.
    Dans les recoins des collines, la température est plus fraîche.

    Santé:
    Si on se rend dans les zones côtières certains mois de l'année (zones de paludisme endémique) , il est préférable de prendre un traitement anti-paludéen type Nivaquine.

    Il vaut mieux éviter l'eau du robinet (la filtrer l'eau ou la traiter) et prendre soin de la nourriture que l'on choisit.
    Le thé de l'herbe local peut aider a traiter les troubles de l'estomac. (j'ai essayé le jus de carottes, ca aide aussi)
    L'hépatite est commune dans quelques régions.
    Le bon conseil des professionnels est disponible pour les maladies plus communes.
    Les soins de l'hôpital et le confort varient selon les hôpitaux.
    Les pharmacies peuvent remplir des prescriptions, et beaucoup de médicaments de la prescription peuvent être achetées au comptoir.
    Une note a propos de la prostitution: il n'y a pas de lois en Haïti, mais vaut mieux éviter.

    L'activité paraît être évidente seulement le soir, communément dans les régions connues, qui sont le long des routes principales dans Carrefour et les petites rues de Pétionville. Pour les rapports sexuels informels, n'oubliez pas de vous protéger, les préservatifs sont de rigueur, le sida est aussi un fléau en Haïti.


    Argent:
    L'unité est la gourde (Cr: le gourde), a divisé dans 100 centimes (Cr: le kòb).
    Les pièces dans la circulation sont pour 5, 10, 20 et 50 centimes, billets pour 1, 2, 5, 10, 25, 50, 100, 250 et 500 gourdes,. Les billets de 100 gourdes sont souvent plastifiés, passées, ou enduit et ressemblent à des faux; ils ne le sont pas.

    Ils ont Banknote Américain Company imprimés sur eux.
    Essayez de prendre des petits billets, évitez les gros billets de 500 par exemple, car inutile à moins que vous puissiez les échanger à une banque ou les dépenser dans des hôtels chers.

    Le change: Vous pouvez prendre de l'argent français, mais prenez surtout des dollars.

    Il fallait 5 gourdes pour faire un dollar pendant l'occupation américaine.
    Elle est passée à 7.5 gourdes pour un dollar vers Sept 1991, puis 15 gourdes pour un dollar en 1995 et 17 par en 1997. Les haïtiens font régulièrement référence à leur propre argent comme dollars, basés sur le vieux 5 à 1 taux. Donc, 5 gourdes est appelé un dollar, 10 gourdes sont 2 dollars, 25 gourdes sont 5 dollars, etc.
    Les prix dans les magasins sont exprimés " en dollars haïtiens " habituellement, par conséquent multipliez par 5 pour arriver le prix à gourdes.
    Les visiteurs doivent clarifier constamment si le prix.
    Il y a donc des dollars américains et des " dollars haïtiens ". Attention, renseignez-vous !
    Les pièces des USA co-circulent avec les pièces locales.
    Le meilleur taux de l'échange est obtenu chez les agents de change,
    Il est fou de venir à Haïti avec toute monnaie autre que des dollars Américains ou des francs Français.

    Le Cartes de crédit: Visa, Mastercard et Américain sont accepté largement.
    Méfiez-vous, les utilisateurs de cartes n'obtiendront pas de bon taux.


                                                  VISITER HAÏTI

    Haïti fascine les touristes avides d'expérience surtout.
    Bien que Haïti soit un des pays les plus pauvres dans le monde, que la plupart des citoyens souffrent d'un genre d'oppression ou d'un autre, Haïti est fier d'avoir été la seule nation a s'être libéré avec succès de l'esclave.
    Les haïtiens à tous les niveaux sont très sensibles à la manière dont ils sont traités par les étrangers, communément appelés ' blanc'. Si vous les traitez avec chaleur et considération, ils répondront avec enthousiasme et amitié. Il n'y a pas d'hostilité envers ' blanc'; si vous vous sentez menacé, c'est certainement le résultat d'un malentendu !
    Le contact de l'oeil est très important; il n'est pas évité comme dans quelques autres pays.

    L'humour joue un rôle important dans les interactions sociales; les Haïtiens survivent en riant d'eux et de leur situation. Les Haïtiens sont physiques, touchent et flirtent beaucoup.

    Il est important de reconnaître la présence de chaque personne dans une rencontre sociale, plus avec une poignée de main ou un signe de tête affirmatif.

    Quand vous allez vers la campagne, vous souhaitez le bonjour ou bonsoir à n'importe qui que vous rencontrez. Salut se dit aussi à n'importe quelle heure du jour. Café ou coca sont souvent offert par les paysans plus riches aux visiteurs (le café haïtien est parmi le meilleur dans le monde).

    N'attendez pas de réponses franches aux questions sur la richesse d'un paysan, propriété ou revenu. Il est aussi supposé que chaque 'blanc' est riche et par conséquent il est légitime d'essayer de vous séparer de
    votre richesse. Les tentatives telles devraient être traitées avec humour, indignation ou considération comme à propos.

    Les guides: Les jeunes hommes et garçons offrent leurs services comme guides à chaque tour et coin. (pour environ US$10-30 un jour, ca dépend où vous allez) ca permet aussi de se prévenir des autres
    voudraient vous importuner.

    La plupart des guides parlent anglais ou français, et il est plus facile de se déplacer avec un que sans. Si vous embauchez un guide vous pouvez visiter aussi des lieus hors des sentiers battus et en éviter quelques unes des frustrations du système du transport public.

    Cependant, si vous prenez des guides vous devez vous rendre compte qu'ils attendent que vous leur achetiez de la nourriture si vous vous arrêtez manger. Deuxièmement, et plus important, les guides sont souvent ' sur commission' avec des magasins locaux, donc quand ils vous emmènent dans des magasins, ce n'est pas nécessairement les meilleurs prix que vous obtiendrez.

    Si vous ne voulez pas de guide, répondez par un non, mais poli , le merci fait comprendre le message. Il est mieux d'ignorer les provocateurs et les bousculeurs.

     

    Haïti: Visite Générale

    Pays grand, montagneux, Haïti partage l'île d' Hispaniola avec la République  Dominicaine.
    Il occupe le troisièmes de l'ouest de l'îl et est composé par deux péninsules.
    La pointe de sa péninsule du nord-ouest est éloignée de 50 milles de Cuba, et sa péninsule du sud-ouest de 100 milles de la Jamaïque.

    Avec 2 millions habitants, la capitale d'Haïti, Port-au-prince, est un centre empressé d'activité.
    Très coloré, grâce aux peintures merveilleuses des tap-tap , ces autobus et camions qui servent comme transport public, les rues sont très gaies; sur beaucoup de murs du centre-ville, des peintures murales avec les messages sociaux et politiques expriment la vitalité des haïtiens.

    La ville, située sur la baie du Golfe de Gonâve, s'étend en travers le Cul-de-sac Ordinaire et dans les collines basses du Massif Selle.

    Dans le coeur du Port-au-Prince la Place des Héros, un carré dominé par le Palais National, d'un blanc classique, est orné avec statues des héros du pays, y compris Toussaint l'Ouverture, un ancien esclave qui a mené la Révolution, qui a permis l'indépendance d'Haïti et de se libérer des Français en 1804 ; Jean-Jacques Dessalines, le premier chef de la république indépendante; Henri Christophe, a la tête de son propre "royaume du nord" a la fin du 19ème siècle; Alexander Pétion, fondateur et président de la République d'Haïti; et le "Marron Inconnu," l'esclave rebelle inconnu.

    En ville le Port-au-Prince, possède beaucoup de lieux intéressants, le Musee du Panthéon National-Hatien, des objets y sont exposés, mettant en valeur l'histoire d'Haïti; le Centre d'Art qui détient les travaux par des artistes haïtien les plus célèbres--Hector Hippolyte, Philome Obin et Benoît--et la Maison Defly où des antiquités sont exposés, qui illustrent la manière de vivre élégante, aimée par les citoyens privilégiés d'Haïti au cours du siècle.

    A l'intérieur de la Cathédrale Sainte-Trinité, les visiteurs peuvent admirer les peintures murales bibliques qui représentent avec richesse l'art naïf Haïtien.
    Le Marché Fer ("marché du fer") de port-au-prince, est un monument architectural entièrement dédié au fer, où les négociants vendent une multitude des travaux manuels, et autres sculptures en fer.


    A flanc de colline, à l'est, se trouve Pétionville, encore considéré comme un des faubourgs les plus abondants d'Haïti, il est y a beaucoup d'hôtels, restaurants et galeries d'art. La ville offre des vues panoramiques de Port-au-Prince.

    La Distillerie de rhum Barbancourt, est localisée un peu en haut de la colline. La distillerie produit rhum délicieux et réputé, certain ont leur goût adouci par la noix de coco, mangue, orange, café et hibiscus, parmi autres saveurs. Depuis des années, Haïti est célèbre pour sa technique de fabrication du rhum, pas de mélasse utilisée, mais des distillations et des fermentations du jus de la canne à sucre écrasé.

    Tout près est la ville de Kenscoff, situé dans une région montagneuse qui fournit le soulagement a la chaleur; les alentours et les flancs sont couverts avec les champs cultivés et les forêts de pin. Les ruines de Fort Alexander et Fort Jacques dominent le coin. Le dernier offre des vues magnifiques de la capitale et de son port.

    Sur la côte Antillaise du sud-est de Haïti, perché sur un flanc vert, rempli de feuilllages des tropiques, est assis Jacmel. Dans le 17ème siècle, sous règle Français, que la ville a prospéré comme port, le sucre, le café et le coton étaient transporté. on caractère colonial est encore présent, peuvent encore être vus les maisons d'aspect colonial avec les balcons du fer-forgé. Tout près est le Bassin Bleu, une série de trois chutes d'eau.

    Cap-Haïtien, est localisé sur la côte Atlantique nord, c'est la seconde ville d'Haïti en population. Dominant la ville, des collines basses mènent jusqu'au Massif Nord. Dans la Baie d'Acul, derrière la montagne, les visiteurs peuvent voir l'endroit où Colomb a accosté le 21 décembre 1492, pendant son premier voyage au Nouveau Monde. La Veille du Noël, son vaisseau amiral, le Santa- María, s'est abimé sur un récif dans ce qui est maintenant la baie de Cap-Haïtien. Le chef indien du clan Guacanagaric l'a accueilli le jour suivant et l'a même aidé a porte à terre les bois de construction pour construire le fort La Navidad, le premier établissement Espagnol dans le Nouveau Monde.

    Deux siècles plus tard, Cap-Haïtien est devenu la capitale coloniale Française. La ville aujourd'hui est connue pour son architecture coloniale et pour les plus belles merveilles architecturales des Caraïbes --le Palais de Sans-Souci et la Citadelle Ferrière. Construit au 19ème siècle, le Palais de Sans-Souci était la création de Henri Christophe, le chef haïtien autoproclamé roi. Il a ordonné la construction du grand palais dans un style qui rivaliserait avec cela de Versailles. Les ruines historiques représentent une époque de "royauté" qui a au moins une fois existé à Haïti.

    La Citadelle Ferrière, a été aussi construite par Christophe, c'est la forteresse la plus grande des Caraïbes. Il a été construit pour défendre la partie du nord de l'île des invasions Européennes. La structure géante des murs mesurent 13 mètre de haut et très épais, elle est assez grande pour contenir 10,000 gens; elle a été construite pendant 14 années.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :