• 1-1-2 - Mission 2007

    1) INTRODUCTION<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    A la suite de notre microprojet de 2006, nous avons décidé de monter une association "Les Enfants de Nopoko". Toute l'année nous avons travaillé à mettre en place cette structure pour ensuite repartir l'année d'après. 3 objectifs principaux : Refaire une colonie pédagogique, Analyser le terrain pour la mise en place de notre programme et développer de nouveaux partenariats.

    2) LA MISSION DES "ENFANTS DE NOPOKO"<o:p></o:p>

    Cet été, Morgane, Sabine, Clémence et Agathe ont organisé la colonie pédagogique. Celle-ci a duré 2 semaines avec 40 nouveau enfants, identifiés par l’action sociale de la Province du bam et notre partenaire local.<o:p></o:p>

    Cette colonie a une fois de plus eu son succès auprès des jeunes. Comme l’année précédente nous avons été aidés par 3 animateurs de l’action sociale : Arouna, Bouda et Emile. Une aide non négligeable quand on voit le travail qu’il y a à faire…<o:p></o:p>

    Des nouveaux adhérents, des nouveaux enfants et des nouveaux programmes… Bref que du neuf pour la mission de 2007.<o:p></o:p>

    J'ai retrouvé Kongoussi une semaine après elles. Mon objectif de cette mission  à consisté :<o:p></o:p>

    -  Rencontrer les familles des 120 enfants identifiés, pour mieux comprendre leurs situation afin d'avoir des informations fiables pour notre programme de parrainage,<o:p></o:p>

    - Rencontrer le commerçant avec qui nous allons tavailler pour ce même programme, et définir ensemble les modalités et le mode de fonctionement,<o:p></o:p>

    -  Voir le terrain du futur centre de formation et définir toutes les modalités et mode de fonctionnement de cette structure, avec les acteurs locaux,<o:p></o:p>

    -  Rencontre avec le responsable du service d'alphabétisation ainsi qu'avec le responsable de l'action sociale,<o:p></o:p>

    -  Rencontrer 2 nouveaux partenaires : à Ouaga et à Bobo-Dioulasso. Réunions de travail : identification des besoins et des attentes, définition de l'aide apportée, modalités et fonctionnement,<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ces rencontres permettent de bénéficier de renseignements fiables et clairs pour ainsi développer notre action, et présenter des dossiers complets.<o:p></o:p>

     

    <o:p></o:p>

     

     3) LA COLONIE PEDAGOGIQUE<o:p></o:p>

    Nous sommes donc arrivées à Kongoussi, ville située à 110 km au nord de Ouagadougou, le dimanche 12 août 2007. Juste le temps de prendre nos repères,de s’entendre pour l’organisation de la première journée de colonie, et c’est parti…<o:p></o:p>

    Cette colonie s’est organisée sur 15 jours,  avec 40 enfants, âgés de 6 à 17 ans. Tous ont été choisis en fonction de leur situation familiale. Ce classement a été fait, en amont, par notre contact, Joël SINARE en collaboration avec l’Action Sociale (Ministère de la Santé) de Kongoussi.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nous sommes basés dans une garderie, prêtée pour l’occasion, par l’Action Sociale. Nous avons pu chaque jour fournir à chaque enfant un encas le matin et le repas du midi, pour la plupart le seul apport nutritionnel de la journée.<o:p></o:p>

    Les objectifs que l’on a souhaité donner à cette colonie étaient de consolider les connaissances acquises au cours de l’année scolaire, développer l’esprit inventif et créatif, apprendre à échanger sur les cultures et traditions de chacun, sensibiliser les jeunes à différentes thématiques par l’organisation de plusieurs ateliers, participer à des jeux collectifs, entreprendre ensemble…<o:p></o:p>

    L’accueil des enfants s’est fait à 7h30 le matin ; la journée débutait par une première sensibilisation à l’hygiène bucco-dentaire :le brossage des dents. La matinée était consacrée au soutien scolaire et aux différents ateliers de sensibilisation. L’après-midi, les jeux collectifs (activités sportives, travaux manuels…) se succédaient.<o:p></o:p>

     

    DEROULEMENT DES JOURNEES<o:p></o:p>

    De 8h00 à 10h00 : <o:p></o:p>

    Cours de lecture écriture, pour les enfants en grandes difficultés (20 élèves en 2 groupes) avec le soutien d’un animateur de l’Action Sociale pour les traductions.<o:p></o:p>

    Cours de français (rédaction, grammaire, conjugaison, lecture, …) pour les niveaux les plus élevés ( 20 enfants en 2 groupes) et cours de perfectionnement en Histoire, Géographie, Biologie.<o:p></o:p>

    De 10h00 à 10h30 : pause, avec petit encas.<o:p></o:p>

    De 10h30 à 12h00 :  Ateliers de sensibilisation<o:p></o:p>

    Chaque groupe de niveau participe chaque jour à un atelier différent. Les différents thèmes abordés sont :<o:p></o:p>

    Cours sur la citoyenneté : les droits de l’Homme, les droits de la Femme, le citoyen, le vote, le mariage forcé et la liberté d’expression <o:p></o:p>

    Prévention sanitaire : mesures d’hygiène corporelle, bucco-dentaire, conservation, préparation et consommation de certaines denrées alimentaires, bonne utilisation de l’eau…<o:p></o:p>

    Prévention médicale : exposer l’épidémiologie, les modes de transmission, les traitements, les moyens efficaces de prévention des principales pathologies locales infectieuses (Paludisme, Cholera, Fièvre typhoïde, VIH…)<o:p></o:p>

    Sensibilisation environnementale : les déchets, la désertification, l’écologie, le fonctionnement d’un arbre, protéger l’environnement …<o:p></o:p>

    De 12h00 à 13h00 : repas à la garderie avec les enfants<o:p></o:p>

    De 13h00 à 15h00 : temps calme, chants, lecture, dessins…<o:p></o:p>

    De 15h00 à 17h00 : <o:p></o:p>

    Animation : Décoration du centre, grands jeux collectifs, jonglage, activités manuelles, danse, tournoi de foot, activités contes, coloriages …<o:p></o:p>

    Citoyenneté : organisation d’une élection présidentielle, création d’un journal.<o:p></o:p>

    Préparation d’un spectacle : ateliers danse, théâtre, jonglage, chants, fresque pour le décor de la scène.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Durant la dernière journée de notre séjour, nous avons organisé un spectacle pour clôturer la colonie. Tous les enfants y ont participé, chacun a pu choisir la discipline qui le motivait le plus : théâtre, jonglage, chants, danses…Fiers du résultat du travail entrepris par les enfants, nous avons vécu tous ensemble un moment très fort. L’enthousiasme de chacun, gagner sur sa timidité pour réaliser une prestation devant tout un public, imaginer un travail en groupe, se soutenir, s’encourager,  autant d’éléments clés pour faire de ce spectacle un souvenir indélébile. <o:p></o:p>

    La journée s’est terminée par un grand rassemblement pour la distribution de kits scolaires. Chaque enfants a ainsi reçu pour la rentrée scolaire un cahier, stylos, crayons à papier, gommes, règles, tubes de colle, paires de ciseaux…et pour continuer son brossage de dents, une brosse et dentifrice pour tous.<o:p></o:p>

     

    <o:p></o:p>

       <o:p></o:p>

    4) LES DEBOUCHEES DE NOTRE ACTION<o:p></o:p>

    Nous espérons pérenniser ce projet, pour ne pas qu’il soit éphémère. De plus les enfants ont semblé heureux de cette initiative et nous avons beaucoup apprécié travailler avec eux, tout comme avec le personnel de l’action sociale. Voilà pourquoi nous ne voulons absolument pas baisser les bras et continuer à aider toutes ces personnes dans le besoin.<o:p></o:p>

    Du fait de la demande des enfants et de notre partenaire, nous ferons perdurer ce projet de colonie pédagogique, chaque année. Une équipe est déjà montée pour la colonie de l’été 2008. Nous collaborerons avec 8 Guides de France pour cette nouvelle colonie, ils travailleront eux-mêmes avec les scouts du Burkina Faso. Ces colonies permettent à la fois le développement et l’éducation des enfants, ainsi qu’une une meilleure compréhension de leur culture et de leur mode de vie. Ce qui nous permet d’être plus efficace dans nos futurs actions. Cela nous permet également de mieux connaître les enfants, car ces enfants participent au programme de parrainage.<o:p></o:p>

    Pour ce qui est des différents projets de l’association, avec notre principal partenaire à Kongoussi, nous organisons l’ouverture d’un centre pluridisciplinaire : formation, bibliothèque, cours de soutien, programme d’alphabétisation et centre d’accueil pour famille démunies.<o:p></o:p>

    Nous avons également développé nos partenariats. A Ouagadougou, avec l’association SOS FILLES/MERES, l’objectif est la réinsertion sociale et professionnelle de jeunes mères, ayant été mis à la rue par leurs familles pour avoir eu un enfant hors mariage. Nous aiderons cette structure par un appui à la fois humain et technique. Ainsi qu’à Bobo-Dioulasso, avec l’association F.W.S., qui a comme projet l’ouverture d’un dispensaire et la création d’une ferme pédagogique. Nous aiderons cette structure au niveau humain, avec l’organisation de « chantiers jeunes ».<o:p></o:p>

    De plus, nous continuerons toutes nos démarches en France : l’organisation d’événementiels (expositions photos, concerts, rétrospectives, …), les extra job (opération caddie, papiers cadeaux, …), la création d’un collectif pour les associations françaises oeuvrant pour le Burkina Faso, la continuité du programme de parrainage, ainsi que la communication et le démarchage auprès des commerçants, entreprise, particuliers, …<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :